Vanillagogo BOUTIQUE EN LIGNE


Une brève histoire de la vanille ...


La vanille est le seul membre fruitier de la famille des orchidées et est originaire du centre du Mexique. Les anciens Indiens Totonaques du Mexique ont été les premiers à apprendre à utiliser le fruit de cette plante. Après leur défaite par les Aztèques, ils ont été contraints de renoncer au contrôle du fruit exotique. En langue aztèque, la vanille était appelée « tlilxot chitl », ce qui signifie « gousse noire ».

Les Aztèques ont à leur tour été vaincus par les Espagnols, qui sont rentrés chez eux avec les précieux haricots de vanille qui ont été pendant de nombreuses années, appréciés uniquement par la noblesse et les très riches. Finalement, l'utilisation de la vanille, bien que relativement onéreuse, s'est généralisée dans toute l'Europe.

Il faudra attendre plus d’un siècle pour qu’un Européen lui donne un nom aux consonances latines et prononçables pour l’Occident. La vanille, mot dérivé de l’espagnol « vainilla » qui signifie gaine ou gousse, traversa tout naturellement l'Atlantique. Les boutures de vanille font le tour du monde à partir du XVIème siècle.

La vanille débarque en juin 1819 à la Réunion. L’idée est alors de diversifier les ressources de l'île. Ce n'est cependant qu'en 1841 qu'un jeune homme qui se nomme Edmond Albius, un esclave de douze ans de l'île Bourbon (aujourd'hui appelé La Réunion) arrive à la grande surprise de son maître Ferréol Beaumont Bellier, à produire des gousses de vanille dans le jardin.

Personne auparavant n'avait réussi à féconder la vanille. Le jeune esclave explique alors le procédé simple et très fiable de pollinisation manuelle de la Vanille. La nouvelle fait beaucoup de bruit et la méthode est adoptée par beaucoup de planteurs. La Réunion va commencer à produire de la vanille et à l'exporter.

Ce sont les planteurs réunionnais qui introduisent, vers 1880, à Madagascar, la culture de la vanille. Les premières plantations prennent pied dans les régions orientales de la grande île, celles d'Antalaha et de Sambava au climat humide favorable.

Aujourd'hui, les gousses de vanille sont cultivées dans plusieurs régions du monde. Cela produit des gousses de vanille présentant des caractéristiques et des attributs régionaux uniques, chacun étant particulièrement adapté à différents usages.

Madagascar, le plus grand producteur mondial de gousses de vanille, est à l'origine de la célèbre vanille Bourbon de Madagascar et produit toujours la vanille la plus savoureuse et la meilleur au monde. (le terme "Bourbon" tire plutôt son nom de l'ancien nom de Madagascar - les îles Bourbon.)

La vanille Bourbon de Madagascar est considérée comme la vanille pure de la plus haute qualité disponible, caractérisée par une saveur chocolaté, savoureuse et moelleuse. La vanille Bourbon de Madagascar est connue pour son "endurance", ce qui la rend particulièrement adaptée au mariage avec des aliments riches. Elle est depuis longtemps, la vanille favorite des chefs cuisiniers et des pâtissiers professionnels,

Le Mexique, pays d'origine de la vanille, ne produit plus qu'un faible pourcentage de la récolte. La vanille mexicaine est connue pour son goût crémeux qui complète les plats contenant du chocolat, de la cannelle et d'autres épices chaudes. Une cuillère à café de vanille mexicaine dans des sauces à la tomate ou aux agrumes peut également aider à réduire l’acidité.

Tahiti est la dernière des quatre principales régions productrices de vanille. La vanille de Tahiti, issue d'un genre différent d'orchidée à la vanille (Vanilla Tahitensis), est fleurie, fruitée et lisse.

La vanille de Tahiti est connue pour son profil de saveur aromatique, fruité, cerise et semblable à l’anis. La vanille pure de Tahiti a une affinité particulière pour les arômes fruités tels que les yaourts aux fruits, les sorbets et les garnitures aux fruits.
meilleurs vanille bourbon et meilleurs épices de madagascar[z2;0;1;0;6;0;2;325;1;0;2;2;1;y]